Éditions Héros-Limite
case postale 266
CH-1211 Genève 8
editions@heros-limite.com

2015
240 pages 148 X 210 mm ISBN 978-2-940517-22-0 18.00 25.20 CHF Disponible pdf couverture

Jusqu'au cerveau personnel

Philippe Grand

Les deux livres de Philippe Grand parus simultanément en 2015 et co-édités tous deux par les éditions Héros-Limite et Éric Pesty éditeur, correspondent respectivement à la première et à la troisième et dernière phase d’un travail d’écriture entamé il y a une trentaine d’années.

Avec [NOUURE] et Jusqu’au cerveau personnel sont rendus publics les deux bouts, l’«origine» et la «fin» du chemin tracé depuis 1984 et sans qu’aucun projet a priori n’ait été posé par l’auteur – ce n’est qu’après-coup, avec la parution des livres documentant son «faire», qu’il lui est apparu que si quelque projet le sous-tendait, c’était celui de «penser sur le papier» et en acceptant comme «objets de pensée» tous les «sujets» que vivre lui présentait : les rencontres esthétiques, les joies, malheurs, poisons de la vie réelle, toutes les questions liées à son activité de «fabricant de phrases» (aspirations et limites de son mode d’écriture, arrêts et reprises, interférences entre l’écrire et le publier…), etc.

Sous la notion de «cerveau personnel» que le titre convoque, l’auteur semble concevoir une sorte de penser intime que chercherait à atteindre l’écriture, un noyau qu’elle touche peut-être parfois ou a cru toucher mais qui serait finalement incompatible avec elle, un «point d’opacité» au-delà du pouvoir-dire et, peut-être, de tout vouloir-dire. L’instruction de cette notion est longue et obscure parce que contradictoire : c’est documenter un détachement progressif des mots, et ceci en poussant à son épuisement l’écriture jusqu’alors pratiquée.

L’idée de l’inutilité d’écrire ou du moins de l’inadéquation de l’écriture effleure par moments dans JCP, jusqu’aux dernières pages où elle se renforce pour imposer la couleur sombre de la renonciation.